Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Primaires à New York : la victoire de Clinton assombrie par des irrégularités

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec Avec AFP et Reuters
Primaires à New York : la victoire de Clinton assombrie par des irrégularités

<p>Sauf accident de parcours de dernière minute, Hillary Clinton est désormais en pole position pour la primaire démocrate dans la course à l‘élection présidentielle américaine.<br /> Mardi à New York l’ancienne secrétaire d’Etat a très largement distancé Bernie Sanders en rafflant près de 59% des suffrages.<br /> Une victoire teintée toutefois par des <a href="http://usuncut.com/politics/new-york-brooklyn-voter-purge/">soupçons</a> de fraude électorale : plusieurs dizaines de milliers d‘électeurs auraient été mystérieusement radiés des listes électorales avant le scrutin.</p> <p>“Je suis réellement inquiet de la façon dont a été mené le processus électoral à New York”, a déclaré Bernie Sanders à l’issue du vote. “J’espère que cela changera dans le futur. Je ne suis d’ailleurs pas le seul à m’inquiéter. Le contrôleur de la ville de New York a évoqué aujourd’hui la question des votes <a href="http://abonnes.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/04/20/primaires-americaines-le-scrutin-de-new-york-entache-de-nombreuses-irregularites_4905207_829254.html">irréguliers</a>."</p> <p>Côté <a href="http://fr.euronews.com/2016/02/26/super-tuesday-donald-trump-le-milliardaire-devenu-l-incontournable-republicain/">républicain</a>, Donald Trump a également pulvérisé ses adversaires en totalisant plus de 60% des votes.<br /> La victoire du milliardaire new-yorkais lui permet de reprendre l’ascendant sur Ted Cruz, son principal adversaire.<br /> Mais la partie est loin d’e^tre terminée pour Trump.<br /> Il reste à couteaux tirés avec l’appareil du parti républicain. Un parti qu’il accuse de vouloir empêcher sa nomination finale.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Trump has won in New York. A state-by-state guide to the 2016 US primary elections <a href="https://t.co/6d6mVra24B">https://t.co/6d6mVra24B</a> <a href="https://t.co/aExFAGar0X">pic.twitter.com/aExFAGar0X</a></p>— The Economist (@TheEconomist) <a href="https://twitter.com/TheEconomist/status/722763410736287744">20 avril 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>