DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pâques sans "guerre des fusées" sur l'île de Chios


Grèce

Pâques sans "guerre des fusées" sur l'île de Chios

Sur l‘île grecque de Chios la traditionnelle “Rouketopolemos” (guerre des fusées) n’a pas eu lieu cette année. Certains habitants auraient menacé les artificiers amateurs de poursuites si leur maison était à nouveau touchées.

Selon la tradition dans le petit village de Vrontados, des milliers de fusées comme sont tirés entre deux églises du village, pendant que les prêtres prononcent la messe, dans la nuit qui précède le dimanche de Pâque orthodoxe.

Les opposants à l’interdiction ont bien tenté de se faire entendre pour protéger cette tradition insulaire qui se transmet de génération en génération depuis deux siècles. Des manifestations ont été organiséeslors desquelles des dizaines de personnes ont brandit des drapeaux noirs.

Mais les plaintifs ont tenu bon. Les deux paroisses d’où sont tirées les fusées ont annulé la bataille.

Certaines fusées ont tout de même été aperçues dans le ciel du village.

Un reportage sur la “Rouketopolemos”:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne: L'AfD avance ses pions sur l'échiquier politique