DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Canada : les feux de Fort McMurray ont doublé de taille et sont incontrôlables

Au Canada, les températures approchant les 30 degrés et le vent favorisent la progression du gigantesque incendie qui ravage la région de Fort

Vous lisez:

Canada : les feux de Fort McMurray ont doublé de taille et sont incontrôlables

Taille du texte Aa Aa

Au Canada, les températures approchant les 30 degrés et le vent favorisent la progression du gigantesque incendie qui ravage la région de Fort McMurray, alors que le transfert des personnes évacuées du Nord vers le Sud de la ville se poursuit.

Point of view

"Nous pensons qu'il y a de fortes probabilités que le feu s'étende au-delà de la frontière avec le Saskatchewan avant ce soir"

Des quartiers à l’Ouest et au Sud-Ouest de cette ville pétrolière sont entièrement dévastés. Les autorités estiment que sans précipitations conséquentes, l’incendie pourrait encore durer des mois.

“Nous nous attendons à ce que le feu s‘étende encore vers le secteur Nord-Est et rejoigne cet autre foyer. Nous pensons qu’il y a de fortes probabilités que le feu s‘étende au-delà de la frontière avec le Saskatchewan avant ce soir. Nous attendons une recrudescence du feu durant toute la journée et il continue de s‘éloigner de la ville, mais cela va être encore une journée éprouvante pour les pompiers”, a déclaré samedi Chad Morrison, porte-parole du ministère des Forêts de la province de l’Alberta, chargé de la prévention incendie.

Les groupes pétroliers ont cessé une partie de leurs activités, réduisant d’un quart la production quotidienne du Canada.

“Bien sûr, ce feu affecte le secteur de l‘énergie dans la région. Hier, l’entreprise Suncor a commencé une évacuation préventive de son personnel non-essentiel de son site ainsi que d’une base de vie qui pourrait être menacée par les flammes aujourd’hui”, a affirmé Rachel Notley, la Première ministre de l’Alberta.

Plus de 1 100 pompiers combattent 45 feux différents à travers la province de l’Alberta, dont six sont totalement hors de contrôle.

En moins de 24 heures, 55 km2 de plus ont flambé. Au total, la surface incendiée équivaut à quinze fois la superficie de Paris.