DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Uber et Lyft : Austin dans le rétroviseur


entreprises

Uber et Lyft : Austin dans le rétroviseur

Uber et Lyft suspendent leurs activités à Austin, au Texas, pour protester contre l’obligation qui leur est faite de relever les empreintes digitales de leurs conducteurs pour vérifier leurs antécédents.

Proposée par la mairie, la mesure a été entérinée par référendum samedi et aussitôt imposée aux deux plate-formes américaines de réservation de voiture avec chauffeur.

Uber et Lyft avaient dépensé l‘équivalent de 7 millions d’euros pour faire campagne contre l’arrêté, arguant que les vérifications d’empreintes rendent le recrutement de chauffeurs plus long et plus cher.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Sidérurgie : ArcelorMittal réduit ses pertes