Uber et Lyft : Austin dans le rétroviseur

Uber et Lyft : Austin dans le rétroviseur
Par Euronews avec Reuters, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les habitants d'Austin s'étaient prononcés samedi en faveur d'une mesure obligeant les deux plate-formes mobiles de réservation de VTC à relever les empreintes digitales de leurs conducteurs pour

PUBLICITÉ

Uber et Lyft suspendent leurs activités à Austin, au Texas, pour protester contre l’obligation qui leur est faite de relever les empreintes digitales de leurs conducteurs pour vérifier leurs antécédents.

Proposée par la mairie, la mesure a été entérinée par référendum samedi et aussitôt imposée aux deux plate-formes américaines de réservation de voiture avec chauffeur.

Uber et Lyft avaient dépensé l‘équivalent de 7 millions d’euros pour faire campagne contre l’arrêté, arguant que les vérifications d’empreintes rendent le recrutement de chauffeurs plus long et plus cher.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane