DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Bundestag classe les pays du Maghreb parmi les "pays sûrs"

monde

Le Bundestag classe les pays du Maghreb parmi les "pays sûrs"

Publicité

En Allemagne, le Bundestag a inscrit vendredi les pays du Maghreb sur la liste des “pays sûrs”, ce qui limite drastiquement leurs chances d’obtenir l’asile. Une mesure qui a de fortes chances d‘être bloquée par la chambre haute.

424 députés ont voté pour. 123 ont voté contre.

Le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière a voulu rassurer l’opposition en affirmant que chaque cas serait étudié de manière individuelle.

“C’est un vendredi noir pour le droit d’asile en Allemagne. Ce projet de loi est une entrave supplémentaire au droit d’asile en Allemagne”, a déclaré Andrej Hunko, membre du parti de gauche “Die Linke”.

L’an passé, 26.000 personnes en provenance du Maghreb sont arrivées en Allemagne. Elles représentent moins de 1% des demandes d’asile mais leur retour au pays est un casse-tête pour les autorités allemandes, car souvent elles ne disposent pas de papiers d’identité fiables.

Seuls 0,7 % des demandeurs maghrébins ont obtenu le droit d’asile pendant les trois premiers mois de l’année. Cette loi, s’il était adoptée, permettrait surtout d’accélérer les procédures d’expulsion pour les demandeurs déboutés.

L’Allemagne a accueilli en 2015 plus d’un million de demandeurs d’asile, un flux qui inquiète une large part de l’opinion allemande. Cette pression de l’opinion sur le gouvernement pour qu’il durcisse les conditions d’entrée dans le pays s’est accentuée dans la foulée du scandale provoqué par une série d’agressions sexuelles commises dans la nuit du Nouvel An à Cologne et dont les auteurs présumés étaient, selon la police, en majorité originaires de pays du Maghreb. En mars dernier, le parti anti-immigration Afd a enregistré de très bons résultats aux élections régionales.

En plein afflux de migrants vers l’Europe, “le 23 octobre dernier, l’Albanie, le Monténégro et le Kosovo rejoignaient déjà la liste des pays considérés comme “sûrs” par l’Allemagne”:http://fr.euronews.com/2015/10/23/berlin-durcit-les-conditions-du-droit-dasile-en-allemagne/

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article