DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La crème du judo au Masters de Guadalajara

Sport

La crème du judo au Masters de Guadalajara

Publicité

Notre envoyé Pedro Lasuen:

Cette année le Masters mondial de judo se disputent ici à Guadalajara. Pendant trois jours, la ville mexicaine est l‘épicentre mondial du judo. 
Le Masters, qui rassemble les 16 meilleurs judokas de chaque catégorie, est un événement crucial pour quatre raisons:
Premièrement pour le prestige qui est associé au tournoi.
Deuxièmement, pour la prime, supérieure à celles de tous les Grand Prix et Grand Slams.
Troisièmement pour les points qui sont distribués, là aussi supérieurs aux autres rendez-vous du circuit mondial.
C’est enfin et surtout le dernier tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques.

Pendant trois jours, Guadalajara est l‘épicentre mondial du judo. »

-48kg femmes

Parmi la crème de la catégorie, c’est l’ex championne du monde Ami Kondo qui a été la plus forte. La Japonaise n°7 mondiale bat en finale championne olympique brésilienne Sarah Menezes.

Menezes est prise au piège en fin de combat par un tate-shiho-gatame, une technique d’immobilisation. Elle devra attendre les Jeux de Rio, pour prendre sa revanche, cette fois devant son public.

-52kg femmes

Qui pourra empêcher Misato Nakamura de remporter la médaille d’or olympique? La triple championne du monde écrase une nouvelle fois la concurrence.

Lors de l’ultime combat face à la Russe Natalia Kuziutina. Elle marque waza-ari à 55 secondes du gong. Et achève sa rivale d’un yoko-shiho-gatame, dans un style similaire à celui de sa compatriote. La française Annabelle Euranie décroche le bronze.

-57kg femmes

A la lutte pour représenter la France aux Jeux olympiques, Helène Receveaux est défaite en finale par la redoutable mongole Sumiya Dorjsuren, numéro 1 mondiale. C’est un yuko décroché suite à un seoi-nage qui fera pencher la balance côté mongole.

Résultat: Automne Pavia devrait sauf surprise revêtir le kimono bleu à Rio, Hélène Receveaux serait alors remplaçante.

-60kg hommes

Sacre de l’Azerbaïdjanais Orkhan Safarov qui décroche son billet pour les Jeux de Rio. La encore un tricolore se contente de l’argent, Vincent Limare. Le finaliste du dernier Grand Slam de Paris est envoyé au sol une première fois par son adversaire sixième mondial pour yuko. Puis une seconde fois une minute plus tard.

La surprise du jour

Deux surprises lors de ce premier jour sur les tatamis Mexicains: la première est la défaite de l’ex-champion du monde Japonais Naohisa Takato, battu dès son entré en en lice par le Vincent Limare.

Autre Berezina, celle de la Japonaise n°1 mondiale des -57kg Kaori Matsumoto, championne du monde et championne olympique en titre. Elle est immobilisée par la Taiwanaise Lien Chen Ling.

L’image du jour

L’image du jour c’est Misato Nakamura qui ipponise tout en agilité la Suissesse Evelyne Tschopp, lors du premier combat.

Le Masters se poursuit ce dimanche, quatre catégories sont au programme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article