DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grande-Bretagne : le Brexit annoncé par les sondages

monde

Grande-Bretagne : le Brexit annoncé par les sondages

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les Britanniques vont-ils claquer la porte de la maison européenne ? Les sondages révèlent un tournant marquant, puisque désormais 52% des électeurs disent oui au divorce, contre 48% qui veulent rester dans l’UE.

C’est ce mois-ci qu’ils votent, le 23 juin, et la crise migratoire joue beaucoup dans ce référendum. Janice Atkinson, membre du Parlement européen, est farouchement eurosceptique : “Nous voulons les personnes les meilleures et les plus intelligentes du monde, nous voulons accueillir les scientifiques nucléaires chinois les plus brillants, je veux des financiers des Etats-Unis, je veux des informaticiens d’Inde, actuellement nous faisons de la discrimination vis à vis des non-Européens, on accueille juste des millions de gens qui viennent des pays pauvres de l’Europe attirés par notre smic élevé.”

Si la classe ouvrière est la plus europhobe, les jeunes au contraire sont les plus europhiles : trois quart des moins de 25 ans sont opposés au Brexit : “J’ai la sensation que c’est trop risqué de partir, dit une étudiante. On ne sait pas vraiment quelles seront les conséquences. Ca marche comme ça, alors pourquoi changer ?”

Reste que la date du 23 juin tombe bien mal pour les étudiants : période d’examens et concerts estivaux pourraient les détourner des urnes, alors que leur vote est décisif. La participation générale devrait avoisiner les 60%, toujours selon les sondages.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article