DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Euro 2016 : la Russie sanctionnée après les violences de Marseille

monde

Euro 2016 : la Russie sanctionnée après les violences de Marseille

Publicité

Suspension avec sursis de l‘équipe russe de l’Euro 2016 et 150 000 euros d’amende : l’UEFA a sanctionné la Russie pour les violences provoquées par ses supporters à l’issue du match Russie – Angleterre.

Le porte-parole de l’instance européenne du football Pedro Pinto a expliqué la sanction.

“La disqualification est en sursis jusqu‘à la fin du tournoi” a-t-il dit. “Le sursis pourrait être levé si des incidents d’une nature similaire, si des désordres au niveau du public avaient lieu à l’intérieur du stade lors d’un match de l‘équipe de Russie pendant le tournoi.

Côté russe, l’attaquant du Zénith de Saint-Pétersbourg Artem Dziuba estime que la Russie ne devrait pas être la seule sanctionnée et que la responsabilité devrait être partagée.

“Il est impossible qu’il n’y ait qu’un coupable et que les autres ne soient que les victimes” a-t-il dit en conférence de presse. “Je crois que les uns et les autres doivent surveiller leurs supporters et faire passer le message. La Russie ne devrait pas être la seule sanctionnée.”

Six supporters russes font l’objet d’une procédure d’expulsion à la suite des violences qui ont suivit le match Russie – Angleterre. La police française estime qu’ils représentent une menace pour l’odre public.

De son côté, le ministre des Sports russe Vitali Moutko a indiqué que son pays respectera les sanctions prises par l’UEFA, même si Moscou juge ces sanctions “excessives.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article