DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Surpoids et malnutrition progressent dans le monde

monde

Surpoids et malnutrition progressent dans le monde

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La malnutrition est en hausse partout dans le monde, c’est la conclusion alarmante du Global Nutrition Report. Ce rapport, réalisé par un groupe d’experts internationaux, est le seul compte rendu annuel, indépendant et exhaustif, de l’état de la nutrition dans le monde.

Sous-nutrition ou surpoids progressent presque partout

Ces chercheurs internationaux ont passé à la loupe 129 pays et observés qu’au moins 57 d’entre eux présentaient des niveaux élevés tant de sous-nutrition (retard de croissance et anémie) que d’obésité et de surpoids chez l’adulte. « Une personne sur trois souffre de malnutrition », résume Lawrence Haddad, coprésident du groupe auteur de ce rapport et chercheur associé à l’International Food Policy Research Institute.


“être mal nourri est la nouvelle norme”

« Nous vivons dans un monde où être mal nourri est la nouvelle norme. Nous devons tous dire que c’est inacceptable », estiment les auteurs. « Nous sommes mal partis pour atteindre les objectifs en matière de nutrition », concluent les scientifiques dans leur état des lieux annuels des objectifs de nutrition pris en 2013, rappelant que l’ONU avait fixé de « mettre fin à toute forme de malnutrition » d’ici à 2030.

La malnutrition, principal risque de santé publique pour les enfants de moins de 5 ans

Le nombre d’enfants de moins de 5 ans en surpoids approche désormais le nombre de ceux qui affichent un trop faible poids par rapport à leur taille. La malnutrition est responsable de près de la moitié des décès d’enfants de moins de cinq ans et, conjuguée à des régimes alimentaires inadaptés, elle constitue le premier risque de santé publique, selon le rapport.

La malnutrition peut engendrer de multiples problèmes allant de l’altération de la croissance et du développement des enfants, à la diminution de la résistance aux infections, en passant par l’augmentation des maladies cardiovasculaires.

Des changements modestes pourraient cependant mettre de nombreux pays sur les bons rails pour atteindre ces objectifs, souligne le rapport. «L’élément clé du succès est l’engagement politique».

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article