DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestation contre la loi travail : volte-face du gouvernement français

monde

Manifestation contre la loi travail : volte-face du gouvernement français

Publicité

Interdite dans un premier temps, une manifestation prévue demain à Paris contre la loi travail a finalement été autorisée. Le parcours a toutefois été nettement raccourci. La décision a été prise après une rencontre entre le gouvernement et les responsables de la CGT, Philippe Martinez, et de FO, Jean-Claude Mailly. Le maintien de l’interdiction aurait constitué une première historique. Avant le volte-face des autorités, les critiques ont fusé, notamment de la part des frondeurs socialistes.

“C’est une décision du Premier ministre qui est une faute historique, c’est la première fois depuis 1958 qu’une manifestation sociale organisée par les grands syndicats de salariés est interdite, c’est totalement disproportionné”, s‘était ainsi emporté le député PS de la Nièvre, Christian Paul.

La loi El Khomri ou loi travail cristallise la colère des syndicats contre le gouvernement de Manuel Valls. Le ton s’est nettement durcit depuis les violences qui ont émaillé les manifestations de la semaine dernière. Pour celle de demain, “aucun débordement, aucune violence” ne seront “tolérés” a mis en garde le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article