DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Turquie interdit la gay pride à Istanbul

monde

La Turquie interdit la gay pride à Istanbul

Publicité

Malgré l’interdiction, ils ont tenté de défiler, en petits groupes. Pour la deuxième année consécutive, la gay pride n’a pas pu se tenir à Istanbul. Raison invoquée cette fois par les autorités turques : la sécurité, le risque terroriste, en plein ramadan.

200 à 300 personnes ont bravé la police dans le centre-ville, et une douzaine ont été arrêtées. Dont ce député allemand, connu pour son militantisme homosexuel, et très ironique : “Je ne sais pas pourquoi deux personnes de notre délégation, deux jeunes Allemands, ont été arrêtés, dit Volker Beck, député du parti Vert. Ils n’ont rien fait, à part être dans le paradis turc.” Un groupe ultra-nationaliste avait averti qu’il empêcherait la marche de se tenir pour ne pas voir les gays “déambuler à moitié nus” et “des bouteilles d’alcool à la main”. La Turquie a été frappée par plusieurs attentats kurdes et islamistes ces derniers mois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article