DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Angela Merkel ne veut pas de picorage de la part de Londres

monde

Angela Merkel ne veut pas de picorage de la part de Londres

Publicité

La chancelière allemande Angela Merkel a envoyé un message à Londres à quelques heures du conseil européen à Bruxelles. Elle s’est montrée moins conciliante que samedi dernier, lorsqu’elle jugeait qu’il “ne fallait pas être trop durs” lors des négociations, et qu’il fallait “suivre les règles”.

Devant le Bundestag, Angela Merkel a détaillé ce mardi sa vision des futures négociations:

“Nous nous assurerons que les négociations ne soient pas basées sur le principe de la “cueillette de cerise”. Il doit y avoir, et il y aura une distinction claire, entre un pays qui veut faire partie de la famille de l’Union Européenne, et un autre qui ne le veut pas. Celui qui sort de la famille ne peut pas s’attendre à ce que tous ses devoirs disparaissent et que ses privilèges soient maintenus”
Angela Merkel, chancelière allemande

Angela Merkel se fixe l’objectif d’arriver à un résultat commun au plus tard pour le 60e anniversaire du traité de Rome en mars prochain.

Reste une inconnue majeure: la date du début des négociations. Le président de la Commission européenne Jean Claude Juncker l’a répété ce mardi: “sans notification de départ de Londres, il n’y aura pas de négociations”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article