EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Angela Merkel ne veut pas de picorage de la part de Londres

Angela Merkel ne veut pas de picorage de la part de Londres
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La chancelière allemande Angela Merkel a envoyé un message à Londres à quelques heures du conseil européen à Bruxelles.

PUBLICITÉ

La chancelière allemande Angela Merkel a envoyé un message à Londres à quelques heures du conseil européen à Bruxelles. Elle s’est montrée moins conciliante que samedi dernier, lorsqu’elle jugeait qu’il “ne fallait pas être trop durs” lors des négociations, et qu’il fallait “suivre les règles”.

Devant le Bundestag, Angela Merkel a détaillé ce mardi sa vision des futures négociations:

“Nous nous assurerons que les négociations ne soient pas basées sur le principe de la “cueillette de cerise”. Il doit y avoir, et il y aura une distinction claire, entre un pays qui veut faire partie de la famille de l’Union Européenne, et un autre qui ne le veut pas. Celui qui sort de la famille ne peut pas s’attendre à ce que tous ses devoirs disparaissent et que ses privilèges soient maintenus”
Angela Merkel, chancelière allemande

Angela Merkel se fixe l’objectif d’arriver à un résultat commun au plus tard pour le 60e anniversaire du traité de Rome en mars prochain.

Reste une inconnue majeure: la date du début des négociations. Le président de la Commission européenne Jean Claude Juncker l’a répété ce mardi: “sans notification de départ de Londres, il n’y aura pas de négociations”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : Londres devra faire le premier pas pour réclamer sa sortie

Des milliers de manifestants à Berlin venus manifester leur soutien à l'Ukraine

Allemagne : la pauvreté en hausse