DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crête: Une fenêtre sur Homère

Cult

Crête: Une fenêtre sur Homère

En partenariat avec

Orthi Petra est l’une des plus grande nécropole grecque. A 25 kilomètres au sud de Réthymnon, elle donne une idée de ce qu‘était Eleutherne une cité état de l‘île de Crête qui a prospéré des Siècles obscurs jusqu‘à l‘époque byzantine. Ce site archéologique est une fenêtre sur la Grèce ancienne, telle que pouvait la connaître Homère.

Nicholas Stampolidis dirige les fouilles qui sont menées à bien depuis trois décennies par l’Université de Crête: _«La nécropole d’Orthi Petra de l’ancienne Eleutherne est, jusqu‘à présent, la nécropole la
plus importante des Siècles obscurs. Elle vient illustrer les vers de l’Iliade d’Homère. Lle poète décrit la construction du bûcher de Patrocle et nous le constatons ici dans le cimetière d’Orthi Petra: c’est une partie visible de l’histoire.»_

Notre correspondant Yorgos Mitropoulos: « Dans la nécropole d’Orthi Petra, les découvertes sont réellement uniques et très impressionnantes. Parmi elles se trouve ce cénotaphe, un mémorial, qui est la première tombe d’un soldat inconnu de l’histoire européenne. Elle remonte à 670 avant Jésus Christ. »

Désormais le musée de l’ancienne Eleutherne en Crête est prêt. Le grand hall présente les pièces de 3000 avant JC jusqu‘à l‘époque byzantine. L’exposition permanente compte pas moins de 950 pièces. Elle devrait être périodiquement complétée. Les fonds du musée comptent environ 10 000 pièces.

Nicholas Stamolidis: « Parmi les découvertes les plus importantes figurent des objets découverts dans une sépulture construite en pierre. Elle contenait les restes de quatre femmes enterrées au même moment au début du VIIe siècle avant JC. Une femme en position assise. Elle avait 72 ans, c‘était probablement une prêtresse. Il y avait aussi trois femmes plus jeunes dont les corps étaient disposés selon les points cardinaux solaires. Toutes étaient enterrées avec de riches offrandes funéraires : de la vaisselle en poterie, en bronze, des faïences, des bijoux en or et d’autres offrandes.»

Une des plus importantes découvertes est la dame d’Eleutherne. Elle est très proche de la Dame d’Auxerre célèbre statue crétoise qui se trouve au Louvre. Les deux ont été gravées dans le même calcaire.

Spécialiste d’art ancien grec alain Pasquier est aujourd’hui conservateur général honoraire du patrimoine du musée du Louvre et témoigne : « Pour moi, en tout cas, Conservateur du Louvre, Je suis maintenant à la retraite, mais j’ai vécu pendant 34 ans avec “La Dame d’ Auxerre”. Je sais maintenant que c’ est “La Dame de l’ Eleutherne, d’ Elefterna”. Et c’est quelque chose de très émouvant. »

Le Président de la République grecque Prokopis Pavlopoulos a inauguré ce nouveau musée Hi Tech le 19 juin dernier.

Et Yorgos Mitropoulos de conclure: « Face au mont Psiloritis, le musée de l’ancienne Eleutherne est le premier musée archéologique en Crête. Il est parfait, jusqu’au moindre détail. C’est une arche de civilisation d’une grande ville, de la capitale de la Crête à l‘époque de la préhistoire et dans la première période de l’histoire. »

Plus d’informations sur le musée
http://en.mae.com.gr/museum.html

http://www.greeknewsagenda.gr/index.php/topics/culture-society/5829-eleutherna,-an-exemplary-museum-to-open-in-crete

http://www.grekomania.com/news/2016/6/22/museum-in-ancient-eleutherna

Prochain article