DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Prise d'otages à Dacca : vingt civils tués, la plupart étrangers

monde

Prise d'otages à Dacca : vingt civils tués, la plupart étrangers

Publicité

Au Bangladesh, la prise d’otages dans un restaurant huppé de Dacca, cette nuit, a fait vingt morts, essentiellement des ressortissants japonais et italiens. Deux policiers ont été également été tués lors d‘échanges de tirs avec les assaillants.

Le groupe Etat islamique a revendiqué cette attaque, qui avait débuté vers 21 heures, heure locale. Plusieurs hommes lourdement armés ont fait irruption dans un restaurant du quartier diplomatique fréquenté par des expatriés, où ils ont pris en otage une vingtaine de clients.

“Ils avaient 28 ans maximum. Je les ai vus de loin, explique le gérant du restaurant. Ils n‘étaient vraiment pas très vieux. Ils avaient une drôle de démarche. J’en ai vu deux de face très clairement et ils ne portaient pas de barbe.”

Selon des survivants, les terroristes ont séparé les otages bangladais des étrangers. La plupart des victimes ont été tuées à l’arme blanche.

La police a donné l’assaut au petit matin, au cours duquel six terroristes ont été tués, un septième arrêté. Treize otages ont pu être libérés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article