DERNIERE MINUTE

Vague d'attaques palestiniennes: la réponse d'Israël

L‘état hébreu a multiplié les réponses à la série de violences visant des ressortissants israéliens dans les territoires occupés de Cisjordanie et en Israël.

Vous lisez:

Vague d'attaques palestiniennes: la réponse d'Israël

Taille du texte Aa Aa

L‘état hébreu a multiplié les réponses à la série de violences visant des ressortissants israéliens dans les territoires occupés de Cisjordanie et en Israël. Ces dernier mois plusieurs dizaines d’attaques contre des Israéliens ont été commises par des Palestiniens, souvent au couteau. Deux Israéliens ont été tués et six autres blessés ces derniers jours.

Le premier volet de la riposte est judiciaire. Les frères du Palestinien abattu après avoir tué une jeune israélo-américaine de 13 ans dans sa chambre jeudi dernier en Cisjordanie occupée ont été arrêtés ce lundi, dans une localité proche de Hébron. Les forces israéliennes ont mené une trentaine de raids similaires ces deux derniers jours.

Autre réponse: les démolitions punitives. Les maisons de deux auteurs d’une attaque qui avait coûté la vie à deux Israéliens en décembre dernier ont été réduites en ruines dans le camp de réfugiés Kalandia, en Cisjordanie occupée. Des échanges de tirs ont éclatés entre Palestiniens et Israéliens en marge de cette opération. Quatre Palestiniens ont été légèrement blessés. Sur le plan militaire, Israël a aussi commencé samedi le bouclage de Hébron, principale ville de Cisjordanie, en y déployant des centaines de soldats.

La dernière réponse est politique: le gouvernement israélien a autorisé la construction de logements dans les colonies. 560 maisons en Cisjordanie, 240 habitations à Jérusalem Est, et 600 pour les Palestiniens, à Beit Safafa, un quartier arabe de la ville. La France a condamné ces annonces.

Il y a quelques jours un rapport du Quartette international demandait aux Israéliens et aux Palestiniens de renoncer à la colonisation et à la violence, pour préserver les chances de paix.