DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup d'Etat avorté en Turquie : au moins 161 morts et plus de 2800 militaires arrêtés

monde

Coup d'Etat avorté en Turquie : au moins 161 morts et plus de 2800 militaires arrêtés

Publicité

Alors que la confusion règne encore, la Turquie se réveille dans la douleur après une nuit de violences. D’après un bilan officiel, la tentative de coup d’Etat aurait fait au moins 161 morts (sans compter les putschistes), dont de nombreux civils, et plus de 1400 blessés.

Mais le gouvernement de Recep Tayip Erdogan assure que la situation est désormais “entièrement sous contrôle“. Le premier ministre turc a notamment indiqué qu’au moins 104 putschistes auraient été abattus.

Les images des soldats rebelles, mains levées vers le ciel en signe d’abandon, traversant l’un des ponts suspendus au dessus du Bosphore, ont été retransmises en direct à la télévision turque ce samedi matin.

Au moins 2800 militaires ont été arrêtés, 29 colonels et 5 généraux ont été démis de leurs fonctions. Le premier ministre turc Binali Yildirim a annoncé avoir nommé un nouveau chef d‘état-major par intérim. C’est le général Ümit Dündar, commandant de la première armée basée à Istanbul, qui a été désigné pour occuper le plus haut poste militaire.

Des avions de chasse turcs ont bombardé des chars de putschistes, déployés aux alentours du palais présidentiel à Ankara, alors qu’une bombe a été larguée tôt samedi à cet endroit. Des hélicoptères rebelles ont également été abattus.

Le président Erdogan a dénoncé une opération menée, selon lui, par Fethullah Gülen, son ennemi juré exilé depuis des années aux Etats-Unis. Des accusations réfutées par ce dernier qui a condamné la tentative de putsch.

Turkey troops on streets

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article