DERNIERE MINUTE

Revers pour EDF : le projet de centrale de Hinkley Point est reporté

Les discussions ont duré des années et le conseil d'administration d'EDF venait d'approuver la construction des deux réacteurs EPR au Royaume-Uni. Mais la signature finale n'est plus d'actualité.

Vous lisez:

Revers pour EDF : le projet de centrale de Hinkley Point est reporté

Taille du texte Aa Aa

Tout est à recommencer, ou presque : le projet de centrale nucléaire EDF à Hinkley Point, au Royaume-Uni, est reporté. Le nouveau gouvernement britannique veut se donner plus de temps et réexaminer entièrement le projet de contrat entre Londres et le groupe énergétique français, et ce après des années de discussions qui étaient enfin sur le point d’aboutir.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Cela nous fait passer pour complètement chaotiques"

Barry Gardiner Responsable de l'Energie au parti travailliste

“Je suis un peu déçu, a déclaré Tom Greatrex, de l’agence nucléaire britannique, que nous n’ayons pas de contrat signé immédiatement, mais pas aussi déçu dans le sens où le gouvernement a dit très clairement qu’il s’engageait à ce que le nouveau nucléaire fasse partie du futur plan énergétique du Royaume-Uni”.

L’opposition britannique se réjouit, bien-sûr, de ce revirement, mais déplore l’image qu’il va donner au pays comme terre d’investissement.

Barry Gardiner est le responsable de l’Energie au parti travailliste :
“Je pense que cela nous fait passer pour complètement chaotiques, et les investisseurs vont se dire “regardez, ce gouvernement ne sait pas ce qu’il fait en matière de grands projets d’infrastructures”.

Côté britannique, une décision finale sur la construction des deux réacteurs EPR ne devrait pas être prise avant l’automne. Côté EDF, on est inquiet mais on se veut rassurant. “Je ne doute pas du soutien du gouvernement”, a dit son PDG Jean-Bernard Lévy.