DERNIERE MINUTE

À mots couverts, l'empereur du Japon souhaite abdiquer

Subtilement, l’empereur du Japon a annoncé qu’il songeait à abdiquer.

Vous lisez:

À mots couverts, l'empereur du Japon souhaite abdiquer

Taille du texte Aa Aa

Subtilement, l’empereur du Japon a annoncé qu’il songeait à abdiquer. Mais à mots couverts, parce que la Constitution lui interdit de prononcer ce terme.

allviews Created with Sketch. Point of view

"« Je vois ma forme décliner progressivement. »"

Akihito Empereur du Japon

Dans une rare intervention télévisée, Akihito, 82 ans, s’est dit préoccupé par sa capacité à continuer de s’acquitter de ses obligations. « Heureusement, je suis aujourd’hui en bonne santé », a déclaré l’empereur. « Cependant, je vois ma forme décliner progressivement », a-t-il avoué.

La loi japonaise oblige le souverain à régner jusqu‘à la fin de sa vie. En direct à la télévision nationale, Akihito suggère donc subtilement un changement législatif. Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a déclaré prendre « avec sérieux les mots de l’Empereur ». Des mots au sujet duquel son gouvernement va je cite « réfléchir profondément ».

Akihito règne depuis 27 ans. Il souhaiterait de son vivant transmettre ses fonctions à son fils, le prince héritier Naruhito. La Constitution pacifique d’après-guerre prive l’empereur japonais de tout pouvoir de gouvernement. Le souverain occupe une fonction strictement honorifique en tant que « symbole de la nation et de l’unité du peuple ».