DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : Uber à peine éjecté, une autre application débarque

monde

Hongrie : Uber à peine éjecté, une autre application débarque

Publicité

C‘était une première en Europe : le géant américain Uber annonçait fin juillet son départ de la Hongrie. Une décision survenue après la promulgation d’une loi rendant impossible d’utiliser un véhicule particulier à des fins commerciales.

Moins d’un moins plus tard, une compagnie concurrente, Taxify, débarque déjà dans le pays.

L‘équipe Taxify songeait déjà à s’installer à Budapest en 2014, et avec le départ d’Uber qui a cessé son activité ici, c‘était l’occasion rêvée pour nous“, explique Dániel Cziráki, manager chez Taxify.

Comme Uber, l’application permet de géolocaliser les véhicules proches de soi et d’en commander un en un seul clic, avec une estimation du coût du trajet.

Seule différence : elle ne peut référencer que les taxis professionnels.

C’est innovant, les jeunes aimaient beaucoup Uber et j’espère qu’ils aimeront et choisiront cette compagnie pour les mêmes raisons“, remarque Balázs Hudák, chauffeur de taxi hongrois.

Comme dans de nombreux pays européens, les taxis hongrois avaient manifesté contre Uber en dénonçant une concurrence déloyale.

L’entreprise estonienne Taxify, qui échappe pour le moment à ces critiques, est implantée dans une dizaine de pays.

Notre journaliste Andrea Hajagos conclut :
Uber a laissé un vide dans le marché, l’entreprise Taxify est la première à s’engouffrer dans la brêche mais ne sera sûrement pas la dernière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article