DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Norvége : une femme politique critiquée après avoir joué à Pokemon Go

monde

Norvége : une femme politique critiquée après avoir joué à Pokemon Go

Publicité

La folie mondiale autour du jeu Pokémon Go a atteint les sphères du pouvoir en Norvège. La leader du parti libéral, Trine Cheuille Grande a été filmée en train de jouer lors d’une audience parlementaire sur la défense du pays, suscitant la colère de ses collègues.

Elle n’est pas la seule adepte de la chasse aux petits monstres virtuels, puisque selon le correspondant de l’AFP en Norvège, la Première ministre s’y adonne aussi. Erna Solberg a profité d’une visite officielle à Bratislava pour chasser le Pokémon dans les rues de la vieille ville.

Aux Philippines, le jeu a été banni des bureaux du gouvernement car il nuirait à la productivité de ses agents.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article