DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Enquête sur un crime de haine en Grande-Bretagne: le sixième suspect relâché

monde

Enquête sur un crime de haine en Grande-Bretagne: le sixième suspect relâché

Publicité

L’enquête sur un possible crime de haine raciale se poursuit en Grande-Bretagne.
Le sixième adolescent arrêté, suite au meurtre d’un homme d’origine polonaise à Harlow, ville située au Nord de Londres,a été libéré sous caution.

L’homme de 40 ans qui travaillait dans une usine de la région, a été attaqué dans une rue commerçante du centre -ville.

Lors d’une conférence de presse, l’ambassadeur de Grande-Bretagne, Arkady Rzegocki a déclaré : “les Polonais sont présents en Grande-Bretagne depuis de nombreuses années, alors j’espère que ça ne se reproduira plus dans le futur.”

A cette question posée par une journaliste :à quel point le vote en faveur du Brexit affecte-t-il la communauté polonaise ? Il a répondu: “Malheureusement, on a constaté beaucoup plus d’incidents de ce genre depuis le referendum sur le Brexit. Nous avons constaté 15 à 16 situations du même type.”

Depuis le Brexit, et après une campagne que beaucoup ont critiqué pour sa xénophobie et son racisme, la Police britannique a constaté une augmentation des crimes haineux dans le pays.
Une tendance inquiétante pour les 850.000 Polonais qui vivent en Grande-Bretagne .
Un autre homme de 43 ans a également été attaqué. Souffrant de blessures sans gravité, il a pu quitter l’hôpital.

Avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article