DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Chine accueille le G20 ce week-end

monde

La Chine accueille le G20 ce week-end

Publicité

A 200 kilomètres de Shangai, la ville d’Hangzhou et ses 2,4 millions d’habitants mettent une touche finale aux préparatifs du G20 des 4 et 5 septembre.
Le G20, le sommet qui réunit depuis 8 ans les chefs d’Etat les plus riches de la planète.
Une occasion supplémentaire pour la Chine, puissance invitante, de se faire une place parmi les grands de ce monde.

Pour Jean-Pierre Cabestan, sinologue à l’université baptiste de Hong-Kong “le G20 organisé par la Chine sera aussi une occasion parfaite pour la Chine, en tant qu’empire émergeant, de démontrer qu’elle peut jouer un rôle de leader dans la réorganisation de l‘économie et de la gouvernance mondiale”.

Deuxième puissance économique mondiale, la Chine dispose de sérieux atouts mais ne peut pas évidemment pas relancer à elle seule l‘économie mondiale face aux désordres environnementaux, face à une croissance en berne et à des perspectives mondiales peu réjouissantes.

Li Baodong, le vice-ministre des affaires étrangères chinois annonce les ambitions de son pays : “L’objectif est de renforcer la coopération économique internationale, d’envoyer un signal politique fort démontrant l’unité, la coopération, l’ouverture et l’inclusion”.

La Chine compte surtout profiter du G20 pour soigner son image et rassurer ses partenaires face à l’inexorable ralentissement de son économie et au désordre monétaire.

La croissance comparée des pays du G20 #AFP pic.twitter.com/bByeC2URP2

— Agence France-Presse (@afpfr) 31 août 2016

La Chine qui tente de promouvoir la consommation et qui mise sur l’innovation. Mais l’Empire du milieu mais fait toujours face à un endettement massif et à une surproduction dans ses entreprises d’Etat.

En marge du G20, il sera également question de la situation en mer de Chine méridonnale, où les conflit territoriaux ne s’apaisent pas, loin de là, Des conflits dans lesquels la Chine est montrée du doigt.

D’autres dossiers brûlants vont s’inviter à la table des discussions.

L’Union Européenne veut évoquer la crise des réfugiés. Le flot de migrants a certe décru ces derniers mois mais il s’est déplacé via les routes maritimes en méditerranée.
La lutte contre le terrorisme et la guerre en Syrie seront très probablement au menu des débats.

Côté diplomatie, une nouvelle rencontre entre le président américain et son homologue russe est attendue. Barak Obama et Vladimir Poutine ne se sont pas vus depuis novembre dernier. Barak Obama espère bien faire avancer le dossier syrien à quatre mois de son départ.

Le président américain devrait également rencontrer le président turc, un mois et demi après la tentative de coup d’Etat.

Obama et Erdoganvont se rencontrer en marge du G20 https://t.co/dO2uC5ZtsE pic.twitter.com/U39VnXxAAb

— Europe 1 (@Europe1) 29 août 2016

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article