DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Régionales en Allemagne : le parti de Merkel distancé par les populistes de l'AfD

monde

Régionales en Allemagne : le parti de Merkel distancé par les populistes de l'AfD

Publicité

Et une victoire de plus pour la droite populiste allemande.
Dimanche, à l’issue d’un scrutin régional test, l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) a infligé un sérieux camouflet aux chrétiens-démocrates dans le fief même d’Angela Merkel, au nord-est de l’Allemagne.
L’AfD termine devant la CDU avec près de 22 % des suffrages.

Leif-Erik Holm jubile. Il était tête de liste du parti AfD dans l’Etat du Meckelmbourg-Poméranie occidentale : “Enfin une opposition à Schwerin (la capitale adminitrative), et, j’espère aussi dans un an au Bundestag à Berlin. Peut-être qu’aujourd’hui est le début de la fin pour la chancelière Angela Merkel.”

La nouvelle victoire des populistes traduit l’inquiétude et la colère des Allemands face au million de réfugiés accueillis ces deriners mois.

Une victoire en trompte l’oeil : car ce sont bien les sociaux-démocrates qui terminent en tête de ces élections. Avec 30% des voix le SPD local perd 5% des suffrages par rapport aux dernières élections mais a su éviter la bérézina en adoptant une posture très critique vis-à-vis du programme d’accueil des réfugiés.

Dans les rangs de la CDU, on accuse le coup. Le parti de la chancelière allemande n’est plus assuré de faire partie du nouveau gouvernement dans ce petit Etat de l’ex-RDA. Tout un symbole à un an des élections législatives.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article