EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Régionales en Allemagne : le parti de Merkel distancé par les populistes de l'AfD

Régionales en Allemagne : le parti de Merkel distancé par les populistes de l'AfD
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un camouflet pour la CDU dans le fief électoral de la chancelière. Les sociaux-démocrates du SDP sauvent la mise et terminent en tête des suffrages.

PUBLICITÉ

Et une victoire de plus pour la droite populiste allemande.
Dimanche, à l’issue d’un scrutin régional test, l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) a infligé un sérieux camouflet aux chrétiens-démocrates dans le fief même d’Angela Merkel, au nord-est de l’Allemagne.
L’AfD termine devant la CDU avec près de 22 % des suffrages.

L'AfD, le parti anti-migrants qui a le vent en poupe en Allemagne https://t.co/XMaMSycfCO

— lalibre.be (@lalibrebe) 4 septembre 2016

Leif-Erik Holm jubile. Il était tête de liste du parti AfD dans l’Etat du Meckelmbourg-Poméranie occidentale : “Enfin une opposition à Schwerin (la capitale adminitrative), et, j’espère aussi dans un an au Bundestag à Berlin. Peut-être qu’aujourd’hui est le début de la fin pour la chancelière Angela Merkel.”

La nouvelle victoire des populistes traduit l’inquiétude et la colère des Allemands face au million de réfugiés accueillis ces deriners mois.

Une victoire en trompte l’oeil : car ce sont bien les sociaux-démocrates qui terminent en tête de ces élections. Avec 30% des voix le SPD local perd 5% des suffrages par rapport aux dernières élections mais a su éviter la bérézina en adoptant une posture très critique vis-à-vis du programme d’accueil des réfugiés.

Allemagne : le SPD en tête avec 30% et 24 sièges, la CDU (19% -16s) est derrière l'AfD (21% – 17s) pic.twitter.com/RK8FxMMqh9DumonteilTheo</a></p>&mdash; L&#39;important (Limportant_fr) 4 septembre 2016

Dans les rangs de la CDU, on accuse le coup. Le parti de la chancelière allemande n’est plus assuré de faire partie du nouveau gouvernement dans ce petit Etat de l’ex-RDA. Tout un symbole à un an des élections législatives.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'AfD nomme un nouveau chef de délégation au Parlement européen

Euro 2024 : une compétition sous haute sécurité en Allemagne

L'Allemagne, la Suisse et le Nord de l'Italie ravagés par des inondations historiques.