DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les excuses du président philippin pour son "fils de pute" à Obama

monde

Les excuses du président philippin pour son "fils de pute" à Obama

Publicité

Malgré ses excuses, les insultes du président philippin ont jeté un froid sur le sommet de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est.

Hier Rodrigo Duterte a traité Barack Obama de fils de pute, une insulte dont il est coutumier, puis qu’elle a visé le pape, des journalistes, ou encore l’ambassadeur américain, qualifié aussi d’homosexuel.

“Le président Duterte, déclare ici son porte-parole, a expliqué que des commentaires de presse selon lesquels le président Obama lui ferait la morale sur les exécutions extrajudiciaires l’avaient conduit à ce commentaire virulent et que ça a suscité l’inquiétude. Il regrette que ses remarques à la presse aient causé une telle controverse.”

Mais le mal est fait. Au sommet asiatique au Laos, il n’y aura pas de rencontre bilatérale avec Obama, l’allié américain. Une alliance fragilisée par un président Duterte ordurier et populiste qui se met à dos de plus en plus de monde.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article