PUBLICITÉ

Les excuses du président philippin pour son "fils de pute" à Obama

Les excuses du président philippin pour son "fils de pute" à Obama
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Barack Obama a annulé leur rencontre bilatérale au sommet de l'Asie du Sud-Est après les insultes de Rodrigo Duterte.

PUBLICITÉ

Malgré ses excuses, les insultes du président philippin ont jeté un froid sur le sommet de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est.

Le président philippin Rodrigo Duterte assure regretter d'avoir insulté Barack Obama https://t.co/IXFO4eU0X2

— RFI (@RFI) 6 septembre 2016

Hier Rodrigo Duterte a traité Barack Obama de fils de pute, une insulte dont il est coutumier, puis qu’elle a visé le pape, des journalistes, ou encore l’ambassadeur américain, qualifié aussi d’homosexuel.

“Le président Duterte, déclare ici son porte-parole, a expliqué que des commentaires de presse selon lesquels le président Obama lui ferait la morale sur les exécutions extrajudiciaires l’avaient conduit à ce commentaire virulent et que ça a suscité l’inquiétude. Il regrette que ses remarques à la presse aient causé une telle controverse.”

Duterte à Barack Obama : “fils de…”. Obama, à Rodrigo Duterte : “garçon pittoresque” https://t.co/UnkyQNbrI3pic.twitter.com/C1ZZYjsq1s

— euronews en français (@euronewsfr) 6 septembre 2016

Mais le mal est fait. Au sommet asiatique au Laos, il n’y aura pas de rencontre bilatérale avec Obama, l’allié américain. Une alliance fragilisée par un président Duterte ordurier et populiste qui se met à dos de plus en plus de monde.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président des Philippines insulte Barack Obama

Le nucléaire au secours du réchauffement climatique ?

L'Italie s'apprête à accueillir un sommet avec l'Afrique