DERNIERE MINUTE

Salah Abdeslam toujours muet face au juge

Le suspect-clé des attentats de Paris a de nouveau refusé de parler aux juges ce matin au palais de justice de Paris, où il comparaissait pour la troisième fois.

Vous lisez:

Salah Abdeslam toujours muet face au juge

Taille du texte Aa Aa

Salah Abdeslam garde le silence. Le suspect-clé des attentats du 13 novembre a de nouveau refusé de parler au juge au palais de justice de Paris, où il comparaissait pour la troisième fois. Il a été transféré à l’aube de la prison de Fleury-Mérogis, où il est détenu à l’isolement, filmé en permanence. Des conditions de détention qui expliquent son mutisme, selon son avocat Frank Berton :

allviews Created with Sketch. Point of view

"Il a exercé son droit de silence durant un interrogatoire qui a duré environ 1h30."

Franck Berton Avocat de Salah Abdeslam

“Il a exercé son droit de silence durant un interrogatoire qui a duré environ 1h30. Il a donc souhaité garder pour la troisième fois le silence, suite aux questions qui lui ont été posées cette fois-ci par le juge. On n’a pas grand chose d’autre à vous dire dans l‘état actuel, si ce n’est que le juge poursuit son instruction, son interrogatoire, qu’il parle ou qu’il ne parle pas, et en l‘état actuel, il ne souhaite pas parler’‘, a déclaré Frank Berton.

Salah Abdeslam est le seul rescapé du commando des attentats du 13 novembre, qui avaient fait 130 morts à Paris.

Après les attaques, il avait réussi à rejoindre dans la nuit la Belgique. Sa cavale avait pris fin quatre mois plus tard : le 18 mars, il était arrêté dans son quartier à Molenbeek, une commune de Bruxelles.

Salah Abdeslam aurait joué essentiellement un rôle de logisticien durant les attentats de Paris. C’est lui qui aurait convoyé en voiture les kamikazes du Stade de France. Il semble avoir renoncé à se faire exploser à la dernière minute.