DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'inaltérable papier de Samarcande

Postcards

L'inaltérable papier de Samarcande

En partenariat avec

Cette semaine dans Postcards, nous vous présentons l’art oublié de la fabrication du papier à Samarcande.

C’est dans une petite usine, l’atelier Meros, qu’est perpétrée la tradition.

Le papier fabriqué ici depuis le IXème siècle est réputé comme étant l’un des plus lisses et résistants au monde. Les frères Mukhtarov ont choisi de rester fidèles à des techniques ancestrales afin de faire revivre ce papier de Samarcande.

C’est ici que tout a commencé, les branches des mûriers sont d’abord trempées pendant 10 jours, puis l‘écorce est prélevée à la main. Il faudra deux semaines pour qu’elle devienne papier.

Repères

  • Avec une population de plus de 30 millions d’habitants, l’ex-république soviétique est devenue indépendante en 1991
  • Sa superficie totale est de 425 400 km2, les plaines recouvrant les 4/5èmes du territoire
  • La température moyenne en hiver est de -6° Celsius et dépasse 32° l‘été
  • Près de 80 % de la population est d’ethnie ouzbèque et l’Islam est la religion majoritaire à 88 %

Les visiteurs de l’atelier peuvent assister à toutes les étapes du processus de production comme la presse ou le polissage du papier.

“Nous utilisons les mêmes techniques de broyage que celles utilisées pendant plus de 2000 ans pour transformer l‘écorce en substance pâteuse”, nous apprend Romiz Ahrorov.

Un processus de fabrication fascinant qui permet au papier de Samarcande de résister à l‘épreuve du temps, siècle après siècle.

Prochain article