DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU suspend ses convois humanitaires en Syrie après le raid meurtrier

monde

L'ONU suspend ses convois humanitaires en Syrie après le raid meurtrier

Publicité

Le convoi d’aide humanitaire roulait à l’ouest d’Alep en Syrie quand il a été anéanti par des frappes aériennes. Des raids qui interviennent quelque heures seulement après la fin de la trêve décrétée par l’armée de Bachar-al-Assad.

Environ vingt civils et un membre du personnel du Croissant-Rouge syrien ont été tués alors qu’ils déchargeaient une aide humanitaire vitale, selon la fédération internationale de la Croix Rouge.

Suite à ces frappes, l’ONU a décidé de suspendre ses convois humanitaires en Syrie en attendant une nouvelle évaluation de la situation sécuritaire sur place.

“Le plus important c’est que les Russes contrôlent Assad qui de toute évidence bombarde indistinctement, y compris des convois humanitaires.
Alors attendons et jugeons les faits. Nous avons besoin de voir ce qu’il s’est passé et ensuite on se fera une opinion”, a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry.

D’après les premières informations, 18 des 31 camions qui composaient le convoi humanitaire ont été touchés. L’entrepôt du Croissant-Rouge syrien à Orum al-Koubra a également été touché par cette attaque dont les auteurs ne sont pas encore connus.

Depuis le début de la guerre en Syrie, en mars 2011, 300.000 personnes sont mortes. 87.000 civils parmi lesquels environ 15.000 enfants, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article