DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : quand Orban compare Bruxelles au régime soviétique


Hongrie

Hongrie : quand Orban compare Bruxelles au régime soviétique

La Hongrie célébrait dimanche le 60ème anniversaire du début de l’insurrection de Budapest.
En 1956, les habitants s‘étaient rebellés contre la dictature communiste. La révolte s‘était terminée dans un bain de sang après l’intervention des troupes soviétiques.

Devant ses fidèles, le Premier ministre Viktor Orban en a profité pour comparer l’Union européenne à l’ancien régime stalinien.

Viktor Orban : “Nous devons sauver Bruxelles de la soviétisation, de ces gens qui veulent nous dire comment nous devons vivre dans nos pays.”

Les célébrations officielles ont été perturbées par plusieurs centaines de Hongrois hostiles à la politique anti-migrants de Viktor Orban.
Il y a eu quelques échauffourées et le Premier ministre a été copieusement sifflé.

L’opposition hongroise a tenu à rappeler qu’en 1956, 200 000 Hongrois avaient dû s’exiler après l’insurrection de Budapest. Les Européens les avaient accueillis à bras ouverts.

Ferenc Gyurcsány, leader de la coalition démocratique : “Nous ne voulons pas d’un pays qui vit dans l’illusion de Viktor Orban. Notre objectif c’est d’avoir un pays où chacun puisse se sentir chez soi, quels que soient ses goûts, sa foi ou ses convictions”.

Le Premier ministre hongrois est contesté par une partie de la population pour ses tendances autoritaires et ouvertement xénophobes.
Les prochaines élections générales auront lieu en 2018.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : vers la réélection de Mariano Rajoy