DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : après dix mois de crise, retour à la case départ


Espagne

Espagne : après dix mois de crise, retour à la case départ

Dix mois après, on prend les mêmes et on recommence. C’est Mariano Rajoy qui devrait former le prochain gouvernement en Espagne. Après la levée du véto socialiste, c’est à lui que le roi va confier la mission de sortir le pays de la crise politique. Il devrait être élu par le parlement à la fin de la semaine.

Mariano Rajoy :
« Je voudrais dire que la décision qui a été prise hier était à mes yeux très raisonnable”. J’ai lu la résolution adoptée par le parti socialiste hier et il y a des choses qui sont bonnes et dont nous pourrons parler dans le futur, et s’il y a une volonté politique, nous pourrons donner à notre pays, l’Espagne, un grand futur. »

En septembre dernier, les socialistes avaient voté contre Mariano Rajoy et son parti conservateur, cette fois ils vont s’abstenir, ce qui garantit au Premier ministre d‘être reconduit. Mais, ont-ils prévenu, cette abstention n‘équivaut pas à un soutien.

Le parti socialiste espagnol sort déchiré de cette crise. Son leader, Pedro Sanchez, a été poussé vers la sortie début octobre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : Autour de Mossoul, les villages sont libérés un à un