DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Altercation entre députés Ukip : le Parlement européen saisit la justice française


Belgique

Altercation entre députés Ukip : le Parlement européen saisit la justice française

Ca chauffe au Parlement européen. A tel point que son président Martin Schultz saisit la justice française.
“Compte tenu de la gravité des faits – il s’agit de coups et blessures – et des conséquences pénales, il faudra continuer à éclaircir les faits et à enquêter”, a expliqué M. Schulz dans l’hémicycle strasbourgeois.

Lors d’une réunion des eurodéputés britanniques du parti europhobe Ukip au Parlement à Strasbourg le 6 octobre dernier, Mike Hookem, un ancien soldat de 62 ans aurait frappé son confrère Steven Woolfe. Ce dernier a dû être hospitalisé.

Selon Steven Woolfe, la tension serait montée quand il a confirmé sa volonté de briguer la tête du parti après avoir dit qu’il avait failli faire défection pour le Parti conservateur. Mike Hookem a démenti ces déclarations, affirmant qu’il n’avait “pas frappé” son confrère. Nigel Farage qui assure l’intérim à la tête du parti Ukip, affirme qu’il n’y a “aucune preuve que quelqu’un ait reçu un coup de poing.” Il a confié une enquête interne au président et au secrétaire du parti europhobe pour faire la lumière sur ces faits.

Depuis cet épisode, Steven Woolfe a claqué la porte du parti Ukip en dénonçant un climat de “guerre intestine” au sein de la formation, dont le nouveau leader sera désigné le 28 novembre.