DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Altercation entre députés Ukip : le Parlement européen saisit la justice française


Belgique

Altercation entre députés Ukip : le Parlement européen saisit la justice française

Ca chauffe au Parlement européen. A tel point que son président Martin Schultz saisit la justice française.
“Compte tenu de la gravité des faits – il s’agit de coups et blessures – et des conséquences pénales, il faudra continuer à éclaircir les faits et à enquêter”, a expliqué M. Schulz dans l’hémicycle strasbourgeois.

Lors d’une réunion des eurodéputés britanniques du parti europhobe Ukip au Parlement à Strasbourg le 6 octobre dernier, Mike Hookem, un ancien soldat de 62 ans aurait frappé son confrère Steven Woolfe. Ce dernier a dû être hospitalisé.

Selon Steven Woolfe, la tension serait montée quand il a confirmé sa volonté de briguer la tête du parti après avoir dit qu’il avait failli faire défection pour le Parti conservateur. Mike Hookem a démenti ces déclarations, affirmant qu’il n’avait “pas frappé” son confrère. Nigel Farage qui assure l’intérim à la tête du parti Ukip, affirme qu’il n’y a “aucune preuve que quelqu’un ait reçu un coup de poing.” Il a confié une enquête interne au président et au secrétaire du parti europhobe pour faire la lumière sur ces faits.

Depuis cet épisode, Steven Woolfe a claqué la porte du parti Ukip en dénonçant un climat de “guerre intestine” au sein de la formation, dont le nouveau leader sera désigné le 28 novembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : Diyarbakir en colère après l'arrestation de ses maires