Altercation entre députés Ukip : le Parlement européen saisit la justice française

Altercation entre députés Ukip : le Parlement européen saisit la justice française
Par Christelle Petrongari avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ca chauffe au Parlement européen.

PUBLICITÉ

Ca chauffe au Parlement européen. A tel point que son président Martin Schultz saisit la justice française.
“Compte tenu de la gravité des faits – il s’agit de coups et blessures – et des conséquences pénales, il faudra continuer à éclaircir les faits et à enquêter”, a expliqué M. Schulz dans l’hémicycle strasbourgeois.

Lors d’une réunion des eurodéputés britanniques du parti europhobe Ukip au Parlement à Strasbourg le 6 octobre dernier, Mike Hookem, un ancien soldat de 62 ans aurait frappé son confrère Steven Woolfe. Ce dernier a dû être hospitalisé.

I must thank the parliamentary staff, the UKIP MEPs with me and hospital staff for their care and love.

— Steven Woolfe MEP (@Steven_Woolfe) 6 octobre 2016

For all his pompous chest puffing he still doesn't have the guts to repeat it where he can face co sequences https://t.co/xdwEXDic55

— Mike Hookem MEP (@MikeHookemMEP) 26 octobre 2016

Selon Steven Woolfe, la tension serait montée quand il a confirmé sa volonté de briguer la tête du parti après avoir dit qu’il avait failli faire défection pour le Parti conservateur. Mike Hookem a démenti ces déclarations, affirmant qu’il n’avait “pas frappé” son confrère. Nigel Farage qui assure l’intérim à la tête du parti Ukip, affirme qu’il n’y a “aucune preuve que quelqu’un ait reçu un coup de poing.” Il a confié une enquête interne au président et au secrétaire du parti europhobe pour faire la lumière sur ces faits.

Depuis cet épisode, Steven Woolfe a claqué la porte du parti Ukip en dénonçant un climat de “guerre intestine” au sein de la formation, dont le nouveau leader sera désigné le 28 novembre.

#Ukip. Le candidat favori pour prendre la direction quitte le parti | via ouestfrance</a> <a href="https://t.co/jF8iHs33ai">https://t.co/jF8iHs33ai</a></p>&mdash; Fabien Cazenave (FabienCazenave) 18 octobre 2016

Démissions à répétition : rien ne va plus chez les #eurosceptiques de l'Ukip https://t.co/B7nwimVYmp#UKIPLeadership#UKIPSteven_Woolfe</a></p>&mdash; France 2 Londres (France2londres) 18 octobre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grâce à des électrodes, un malade de Parkinson remarche presque normalement

Ouverture du procès de l'ex-chancelier autrichien

La mort de Prigojine confirmée par l'expertise génétique