DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lynlee, petite fille née deux fois pour sauver sa vie

Lynlee est une miraculée. La petite fille, née le 6 juin dernier, était déjà sortie du ventre de sa mère quelques mois plus tôt pour être opérée d’une tumeur qui étouffait son coeur in-utéro.

Découverte à 16 semaines de grossesse, la tumeur menaçait la vie du foetus qui risquait l’arrêt cardiaque. Alors que Margaret Boemer, sa mère, avait déjà perdu le jumeau ou la jumelle de Lynlee, les médecins de l’hôpital pédiatrique du Texas recommandent soit une interruption médicale de grossesse soit une opération extra-utéro risquée.

“Le choix était simple : soit laisser la tumeur gagner du terrain soit laisser à Lynlee une chance de vivre.” Margaret Boemer

Les parents de Lynlee tentent le tout pour le tout. Les médecins extraient donc le bébé de l’utérus de sa mère à 23 semaines de grossesse. La tumeur qu’ils retirent est presqu’aussi grosse que le foetus qui pèse alors un demi-kilo. Puis Lynlee est replacée dans l’utérus de Margaret qui est restée hospitalisée pendant les trois mois suivants. Les médecins donnait à la petite fille une chance sur deux de survivre.

Lynlee est finalement née, une seconde fois, par césarienne au bout de ces douze semaines. Elle a dû subir une seconde opération la semaine suivant sa naissance afin de retirer les derniers morceaux de la tumeur. A maintenant cinq mois, ce bébé pas tout à fait comme les autres, se porte à merveille.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Contre le terrorisme et le racisme, vive la « Fraternité générale »