Cet article n'est pas disponible depuis votre région

En plein jour, le ciel est noir en Irak

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP, REUTERS
En plein jour, le ciel est noir en Irak

<p>Les pipelines, et les hydrocarbures toxiques brûlent. Les jihadistes y mettent le feu en fuyant. La libération de Mossoul se déroule dans ce paysage apocalyptique. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/Mossoul?src=hash">#Mossoul</a>: Les feux allumés par l'EI pour gêner raids aériens: peu efficaces, civils premiers touchés <a href="https://t.co/N1xHujbDjc">https://t.co/N1xHujbDjc</a> <a href="https://twitter.com/afpfr"><code>afpfr</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Irak?src=hash">#Irak</a> <a href="https://t.co/nawTOaR9tN">pic.twitter.com/nawTOaR9tN</a></p>&mdash; Jean-Marc Mojon (</code>mojobaghdad) <a href="https://twitter.com/mojobaghdad/status/790628215740067841">24 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Sur le terrain, les forces irakiennes et les peshmergas kurdes ont déjà libéré une trentaine de villages autour de Mossoul, désignée par l’Etat islamique comme sa capitale. </p> <p>Ils doivent affronter des routes pavées de mines, des snipers, des attaques-suicides. En entrant dans le village de Fadiliya, les Kurdes ont été attaqués par plusieurs voitures conduites par de jeunes kamikazes qui se sont fait exploser. </p> <p>900 combattants jihadistes auraient été tués depuis le début de l’offensive, il y a 11 jours.</p>