Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En plein jour, le ciel est noir en Irak

En plein jour, le ciel est noir en Irak
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les pipelines, et les hydrocarbures toxiques brûlent. Les jihadistes y mettent le feu en fuyant. La libération de Mossoul se déroule dans ce paysage apocalyptique.

Sur le terrain, les forces irakiennes et les peshmergas kurdes ont déjà libéré une trentaine de villages autour de Mossoul, désignée par l’Etat islamique comme sa capitale.

Ils doivent affronter des routes pavées de mines, des snipers, des attaques-suicides. En entrant dans le village de Fadiliya, les Kurdes ont été attaqués par plusieurs voitures conduites par de jeunes kamikazes qui se sont fait exploser.

900 combattants jihadistes auraient été tués depuis le début de l’offensive, il y a 11 jours.