DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un musée Houdini à Budapest


Cult

Un musée Houdini à Budapest

En partenariat avec

Harry Houdini, grand magicien et prince de l‘évasion est mort il y a 90 ans.

Camisoles de force, noyades, menottes, catastrophes aériennes, il survivait à tout. A Budapest un musée lui est consacré. Il a été cofondé par un passionné David Merlini : “Il y a beaucoup de fous comme moi qui font les ventes aux enchères (où j’ai acheté ces menottes) et qui proposent de bonnes sommes d’argent pour une pièce. La contribution de Houdini tout au long de sa carrière à l’histoire de la magie mais aussi à la culture mondiale est absolument unique.”

Harry Houdini de son vrai nom Erik Weisz est né à Budapest en 1874. Sa famille a émigré aux Etats-Unis quand il n’avait que 4 ans. A 12 ans il travaillait déjà avant d‘être fortement impressionné par la lecture de l’autobiographie de Jean-Eugène Robert-Houdin, le père de la magie moderne et inventeur de tous les grands trucs de la magie actuelle. Commence alors sa carrière de magicien dans les foires avant de devenir le prince de l’illusion.

David Merlini : “On a tous un Houdini au fond de notre coeur. On veut tous s‘échapper de certaines situations. Certains sont suffisamment courageux pour le faire et d’autres osent moins. Mais l’histoire d’un petit homme qui vient d’un milieu modeste et qui conquiert le monde et que le fait toujours 90 ans après sa disparition, c’est une très belle histoire qui inspire beaucoup de monde.”

Parallèlement à l’exposition permanente, la maison Houdini de Budapest présente aussi des représentations de magies.

Le choix de la rédaction

Prochain article

Cult

Malte : sommet mondial des arts et de la culture