Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Hillary Clinton à nouveau empêtrée dans l'affaire des emails

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Hillary Clinton à nouveau empêtrée dans l'affaire des emails

<p>C’est un coup dur pour Hillary Clinton. A dix jours de l‘élection présidentielle, le <span class="caps">FBI</span> a décidé de relancer l’enquête dans l’affaire de sa messagerie privée qu’elle a utilisée lorsqu’elle était Secrétaire d’Etat, au risque d’exposer des informations confidentielles. </p> <p>Le <span class="caps">FBI</span> a en effet annoncé avoir découvert de nouveaux e-mails jugés pertinents.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">The Dem Ranking Mbrs of the Hse Oversight & Judic Cmtes have sent a ltr to <span class="caps">DOJ</span>/FBI asking for more info on investigation into Clinton server <a href="https://t.co/nzXEupqZfW">pic.twitter.com/nzXEupqZfW</a></p>— Frank Thorp V (@frankthorp) <a href="https://twitter.com/frankthorp/status/792144277405073408">28 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Depuis le déclenchement de cette affaire, beaucoup d’Américains estiment qu’elle est malhonnête.</p> <p>“Le peuple américain mérite de connaître immédiatement les faits. Le directeur lui-même a dit qu’il ne savait pas si les emails mentionnés dans sa lettre sont importants ou non. Nous ne connaissons pas les faits, c’est pourquoi nous demandons au <span class="caps">FBI</span> de publier toutes les informations dont il dispose”, a-t-elle demandé.</p> <p>Pour Donald Trump au contraire, c’est une aubaine. Il espère que ce rebondissement va lui permettre de rattraper un peu son retard. Depuis le début de la campagne, il n’a eu de cesse d’attaquer Hillary Clinton sur cette affaire des emails.</p> <p>“C’est plus gros que le Watergate. La corruption d’Hillary Clinton atteint un niveau qui n’a jamais été égalé. Nous ne devons pas la laisser faire entrer ses activités criminelles dans le Bureau Ovale”, a déclaré le candidat républicain.</p> <p>Donald Trump a dégringolé dans les sondages ces dernières semaines après la publication d’une vidéo dans laquelle on l’entend faire des commentaires dégradants sur les femmes.</p>