DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'un des derniers dirigeants d'ETA arrêté samedi en France


France

L'un des derniers dirigeants d'ETA arrêté samedi en France

La France et l’Espagne ont, semble-t-il, porté samedi un nouveau coup dur à l’organisation séparatiste basque ETA, avec l’arrestation de l’un de ses derniers chefs présumés dans la clandestinité. Mikel Irastorza, 41 ans, a été interpellé, à l’aube, au domicile d’un couple franco-espagnol qui l’hébergeait dans une petite commune, Ascain (Pyrénées-Atlantiques), tout près de la frontière, côté français, lors d’une opération menée conjointement par les polices des deux pays.

Selon le ministère espagnol de l’Intérieur, Irastorza est “le plus haut dirigeant actuel d’ETA à avoir encore échappé à la justice”. Il aurait succédé à deux hommes arrêtés, également en France, en septembre 2015. ETA a renoncé en 2011 à la lutte armée mais elle a toujours refusé de rendre les armes et de se dissoudre. Le 12 octobre, la France et l’Espagne avaient annoncé le démantèlement d’une importante cache d’armes… au nord de Paris.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Haïti : le président annonce une aide publique pour prévenir le risque de famine