DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

ITU Bangkok : des voitures connectées


Sci-tech

ITU Bangkok : des voitures connectées

En partenariat avec

Jeremy Wilks, euronews : “Voitures connectées, voitures autonomes, tels sont les mots clés ici sur l’“ITU”:http://www.itu.int/en/Pages/default.aspx Telecom World à Bangkok en Thaïlande. Ces véhicules sont censés rendre nos vies plus faciles, plus simples et plus sûres. Allons découvrir les dernières tendances.”

MG, marque très british (appartenant depuis 2007 à un constructeur chinois) en a profité pour présenter un petit SUV très connecté.

Titchaya Theewararos, MG Thaïlande : “Je vais vous montrer quand vous êtes dans la voiture et que vous voulez allumer le hot spot wifi. Je suis maintenant connectée au hotspot de la MG GS. Je peux tout le temps aller sur internet. On a ici une application pour la MG GS, un tracking par GPS et donc quand vous ne savez plus où est votre voiture le GPS en temps réel vous indique où elle se trouve. Les lumières s’allument et on a un bip pour retrouver sa voiture sur le parking.”

Et comme l’autre mot clé de l’ITU c‘était la 5G, les constructeurs automobiles mettent les plus grands espoirs dans ces très hautes vitesses de connexion.

Passakon Prathombutr, président ITS Thaïlande :
“Vous ne vous connectez pas uniquement à une voiture mais à un piéton, à une bicyclette, à une maison, à un téléphone portable, à un centre de données. Cela veut dire que vous pouvez avoir plus d’informations sur le trafic, sur le temps. Ce n’est donc pas uniquement une voiture vers une voiture mais une voiture vers beaucoup d’autres choses.”.

Reste à faire se rencontrer l’automobile et les technologies de l’information et de la communication.

Chaesub Lee, ITU : “Il y a une sorte de plate forme commune parce que l’industrie automobile reconnaît aujourd’hui que l’usage de la 5G lui sera très utile. Nous reconnaissons aussi le fait que cette industrie va nous rendre service en créant des opportunités commerciales.”

De nombreuses barrières se dressent encore sur la route de l’hyper connectivité mais l’avenir est résolument ancré dans ce très mobile internet des objets.

Le choix de la rédaction

Prochain article

Sci-tech

La 5G, d'ici 2020 !