DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chemise déchirée à Air France : prison avec sursis pour trois ex-salariés


France

Chemise déchirée à Air France : prison avec sursis pour trois ex-salariés

Trois ex-salariés d’Air France ont été condamnés à des peines de deux à quatre mois de prison avec sursis ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Bobigny. Ils étaient jugés suite aux violences d’octobre 2015 lors d’une manifestation contre un projet de restructuration qui avait dégénéré. Deux autres salariés ont été relaxés, des doutes subsistant sur leur implication.

Les images de deux responsables de la compagnie, Xavier Broseta, DRH à l‘époque et Pierre Plissonnier, responsable du long-courrier, l’un torse nu, l’autre la chemise arrachée, avaient fait le tour du monde.

Par ailleurs dix autres salariés devront payer une amende de 500 euros pour des dégradations commises sur le portail d’accès au siège d’Air France.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Trump affine son équipe mais hésite pour le chef de la diplomatie