DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

USA-Chine : Trump attaque Pékin là où ça fait mal


monde

USA-Chine : Trump attaque Pékin là où ça fait mal

Donald Trump vise de nouveau Pékin, via des tweets au ton bien peu diplomatique. En substance, le président élu des Etats-Unis accuse la Chine de dévaluer sa monnaie pour soutenir ses exportations ou encore de construire “un vaste complexe militaire en mer de Chine méridionale”.

“Est-ce que la chine nous a demandé si c’était bien de dévaluer leur monnaie (ce qui complique la tâche de nos entreprises pour être compétitives), de lourdement taxer nos produits importés dans leur pays (les Etats-Unis ne les taxent pas) ou de bâtir un vaste complexe militaire en mer de Chine méridionale ? Je ne crois pas !” écrit-il.

Des propos qui interviennent deux jours après un coup de fil polémique entre le magnat de l’immobilier et la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen. Un appel qui a rompu avec 40 ans de diplomatie américaine ménageant le régime chinois qui considère l‘île comme une de ses provinces et s’oppose à toute relation entre Taïpei et des dirigeants étrangers.

Pékin a officiellement protesté après cet appel. Mais n’a pas commenté en revanche les nouveaux tweets. Ce lundi, les médias chinois s’en prenaient davantage aux dirigeants taïwanais qu‘à Donald Trump, mettant ces déclarations sur le compte de son inexpérience diplomatique.

Entre Washington et Pékin, la guerre n’est donc pas encore ouverte. Reste à savoir comment les autorités chinoises réagiront si la nouvelle administration Trump poursuit sur ce ton agressif.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Italie

"Non" au référendum : les Italiens inquiets pour leur futur