DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vers des élections anticipées en Italie ?


Italie

Vers des élections anticipées en Italie ?

Matteo Renzi entrant dans le Palais du Quirinal… C‘était hier soir à Rome. Le Premier ministre italien y est venu remettre sa démission au président de la République, suite au rejet par référendum de son projet de réforme constitutionnelle. Sergio Mattarella doit désormais entamer les consultations avec les partis politiques en vue de former un nouveau gouvernement.

Renzi : “Si les autres partis politiques veulent des élections, qu’ils le disent clairement”

Entre temps, Matteo Renzi a accepté d’assurer l’intérim, et il se projette déjà vers d‘éventuelles élections anticipées. Il s’est exprimé devant les membres du Parti démocrate (PD), dont il est toujours le président : “Nous n’avons peur de rien ni de personne. Si les autres partis politiques veulent des élections, ils doivent le dire clairement, parce que nous devons tous être responsables.”

Le Mouvement 5 étoiles (M5S) de Beppe Grillo et la Ligue du Nord (LN) de Matteo Salvini ont réclamé des élections anticipées après la large victoire du “Non” au référendum de dimanche, qui a de nouveau plongé l’Italie dans l’instabilité politique.

Pier Carlo Padoan futur Premier ministre?

Après Enrico Letta et Mario Monti, Matteo Renzi était devenu en 2014 le troisième Premier ministre consécutif non élu dans la péninsule. Son gouvernement aura tenu moins de trois ans. Plusieurs noms circulent pour lui succéder à la présidence du Conseil dont celui du ministre des Finances, Pier Carlo Padoan, ou du président du Sénat, Pietro Grasso.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Indonésie

Séisme en Indonésie : toujours à la recherche de survivants