DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alep : reprise des évacuations, 3000 personnes quittent la partie rebelle de la ville

Au moins 3000 personnes ont pu quitter le secteur rebelle d’Alep est assiégé par le régime syrien selon des sources médicales.

Vous lisez:

Alep : reprise des évacuations, 3000 personnes quittent la partie rebelle de la ville

Taille du texte Aa Aa

Au moins 3000 personnes ont pu quitter le secteur rebelle d’Alep est assiégé par le régime syrien selon des sources médicales.
Les évacuations ont ainsi repris, tôt ce lundi matin, après avoir été suspendues dimanche soir.
L’objectif consiste à acheminer ceux qui sont pris au piège des combats d’Alep Est vers Alep Ouest. Ils sont des milliers à attendre de longues heures ces bus : des civils, des insurgés… Ils doivent affronter la faim et le froid, les températures descendent parfois en dessous de zéro en ce moment à Alep.

Selon des sources médicales impliquées dans les opérations d‘évacuation, au moins 3000 personnes sont donc arrivées à destination, dans le quartier d’Al-Tashideen, où elles ont reçu de la nourriture et des habits.
L’Observatoire syrien des droits de l’homme estime qu’il resterait encore 40.000 civils, et entre 1.500 et 5.000 combattants avec leurs familles dans ce quartier assiégé à l’est d’Alep.

Par ailleurs, 500 personnes ont pu quitter Foua et Kafraya, deux localités chiites prorégime assiégées par les rebelles dans la province d’Idleb, voisine de celle d’Alep.
Une précédente tentative d‘évacuation de ces zones, ce dimanche a dégénéré : une vingtaine de bus ont été attaqués et incendiés à leur arrivée par des combattants issus de la mouvance djihadiste.
L’incident a provoqué la mort d’un chauffeur de bus et la suspension des opérations d‘évacuation.

Une fois les évacuations terminées à Alep, le régime syrien devrait proclamer la reprise totale de la ville.

Avec AFP