DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'antimatière mise en lumière


Suisse

L'antimatière mise en lumière

C’est une petite révolution dans l’univers de la physique. Pour la première fois, une équipe du CERN (l’organisation européenne pour la rechercher nucléaire) a réussi à observer le spectre de lumière de l’antimatière. Elle l’a fait en isolant des atomes d’antihydrogène dans un cylindre à travers lequel était projeté un laser. Observer enfin l’inobservable, voilà qui ouvre d’immenses perspectives.

“C’est un rêve qui devient réalité, se réjouit Jeffrey Hangst, le porte-parole de l‘équipe. C’est ce que j’essaie de faire depuis plus de 20 ans, observer cette transition dans un atome d’antihydrogène. Il y a encore beaucoup de travail, mais je peux dire que c’est le plus grand pas dans ma carrière, dans l’histoire de ce type d’expériences, et cela ouvre une nouvelle ère dans la physique.”

Au moment du Big Bang, la même quantité de matière et d’antimatière a été créée dans l’Univers, or elles ne peuvent pas coexister et s’annihilent mutuellement. Les chercheurs tentent donc de comprendre pourquoi la matière a survécu. Et ces progrès techniques permettront d‘être bien plus précis dans les recherches à venir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Allemagne

Hommage aux victimes de Berlin : entre colère et compassion