DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Erasmus souffle ses 30 bougies


monde

Erasmus souffle ses 30 bougies

Le *E*uropean *R*egion *A*ction *S*cheme for the *M*obility of *U*niversity *S*tudents a été créé en 1987. Coup d‘œil sur l’une des créations les plus populaires de l’Union européenne.

Qui ?

- Erasme était un théologien, philosophe et universitaire hollandais de la renaissance. C’est lui qui a donné son nom au programme. Cinq millions de personnes en ont profité. Ils sont étudiants, mais aussi collégiens, lycéens, apprentis, éducateurs et formateurs, jeunes diplômés, demandeurs d’emplois, volontaires, professionnels du monde associatif et sportif.

Selon la Commission européenne, “les participants ont plus de chances de trouver un emploi (…), ont appris une nouvelle langue, ont une vision plus précise de la citoyenneté européenne (…) : Erasmus + est a est à l’origine de nombreuses réussites.

Quoi ?

Le programme Erasmus consiste à réaliser entre trois mois et un an d‘étude, ou un stage d’au moins deux mois, dans un autre pays membre de l’UE, ou partenaire du programme.

Pourquoi ?

Le plan Erasmus+, qui s‘étend sur la période 2014-2020, a été doté de 16,4 milliards d’euros de budget, dont 1,26 milliard apportés par la France. Il englobe une série de programmes dans l‘éducation, les stages, la jeunesse et les sports. Il finance notamment les bourses Erasmus (272 € par mois en moyenne).

Le programme vise à :

- Lutter contre le chômage chez les jeunes – Encourager la formation des adultes – Pousser les jeunes à s’impliquer dans la démocratie européenne – Soutenir l’innovation, la coopération et le développement – Lutter contre le décrochage scolaire – Promouvoir la coopération et la mobilité entre les pays de l’UE et ses partenaires

Un rapport doit faire un point à mi-parcours sur le plan Erasmus+ en 2017.

Trouvez des informations sur Erasmus+ dans votre pays ici

Où ?

4 000 établissements d’enseignement supérieur sont partenaires du programme. Ils sont répartis dans les 33 pays membres et une myriade de pays partenaires (la liste complète ici). Les trois pays les plus populaires sont l’Espagne, l’Allemagne et la France, tant en matière de départs que d’accueil.

Quand ?

Erasmus a été lancé en 1987 et ne comprenait que 11 pays : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni. Son petit frère, Erasmus +, a débuté en 2014.

*En images



1 million de bébés Erasmus ?

D’après des chercheurs, Erasmus est un plus pour trouver un emploi… et l‘âme sœur. Un étudiant Erasmus sur quatre a rencontré son partenaire pendant son séjour à l‘étranger, selon Erasmus Impact Study.

L’UE estimait en 2014 qu’environ 1 million de bébés étaient nés de couples Erasmus. Un chiffre contesté par Libération.

Exitasmus ?



Plus de 200 000 étudiants britanniques sont partis en Erasmus depuis 1987, le Royaume-Uni faisant partie des pays fondateurs. Il est cependant probable que le Royaume-Uni post-Brexit soit exclu de l’accord. Les universitaires craignent que cela ait un impact négatif sur les fonds dédiés à la recherche et à l’enseignement supérieur en Grande-Bretagne, un secteur déjà en crise.

Nous entrons dans une triste période d’incertitude, après 30 années qui ont enrichi tant de vies“ a commenté la directrice britannique du programme Erasmus, Ruth Sinclair-Jones.

Bien plus qu’une année d‘étude

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini explique ce qu’elle retient de son expérience d‘étudiante Erasmus :

Pour la journaliste et essayiste française Agnes Poirier, le programme joue un rôle clé dans l’unification du continent :

Erasmus a inspiré le film de Cédrid Klapisch, “L’Auberge Espagnole”.

Connaissez-vous Sofia Corradi, “la Mamma Erasmus” ?

Erasmus – le mot de la fin

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Barack Obama... Et après ?