DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : les comptes mail de Draghi et Renzi piratés


Italie

Italie : les comptes mail de Draghi et Renzi piratés

La police italienne a annoncé mardi l’arrestation de deux personnes dans le cadre d’une enquête sur un réseau d’espionnage informatique visant des institutions publiques, des entreprises et des personnalités politiques.

Un ingénieur nucléaire de 45 ans et sa sœur de 49 ans, “connus dans le milieu de la haute finance romaine“, sont soupçonnés de s‘être procurés frauduleusement “des informations relatives à la sécurité de l’Etat“, a expliqué la police dans un communiqué.

Selon les enquêteurs, ils ont agi via un réseau complexe d’ordinateurs piratés, utilisés à l’insu de leurs propriétaires. Les deux accusés, qui habitaient principalement à Londres, sont soupçonnés d’avoir rassemblé pendant des années des informations d’ordre privé et des données sensibles sur des victimes choisies.

D’après Roberto Di Legami, directeur d’une unité de lutte contre la cybercriminalité qui a conduit l’enquête, au moins 18 000 comptes mail auraient été piratés : parmi eux, ceux d’hommes d’affaires, de banquiers, de cardinaux du Vatican mais aussi ceux des anciens chefs du gouvernement italien Matteo Renzi et Mario Monti, ainsi que celui du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi.

Avec agences (AFP, Reuters)