DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : un rapport cite Bachar al-Assad pour l'utilisation d'armes chimiques


Syrie

Syrie : un rapport cite Bachar al-Assad pour l'utilisation d'armes chimiques

Accusé d’avoir utilisé des armes chimiques, le régime de Bachar al-Assad est de nouveau montré du doigt selon un rapport d’enquête international cité par l’agence Reuters.

Cette fois le président syrien et son frère seraient dénoncés comme responsables directs de l’utilisation de bombes au chlore entre 2014 et 2015.

Cette enquête avait été mandatée par l’ONU et par l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques.

1518 jihadistes de Daesh ont été tués

En attendant, l’armée turque poursuit son offensive à al-Bab au nord de la Syrie.
Selon l‘état-major turc, 1518 jihadistes de Daesh et plus de 300 combattants kurdes du PKK auraient été tués et depuis le début de l’offensive turque à la fin du mois d’août dernier.
L’armée turque aurait perdu de son côté une cinquantaine de soldats depuis le début de l’opération bouclier de l’Euphrate.

Malgré le cessez-le-feu, les raids aériens se poursuivent aussi à la frontière israélo-syrienne, au sud-ouest du pays.
Vendredi, le régime de Damas a accusé Israël d’avoir bombardé son aéroport militaire.

Ce n’est pas la première fois que les Israéliens sont montrés du doigt. L’an dernier l’aviation israélienne aurait ciblé plusieurs sites en Syrie au cours desquels de nombreux combattants libanais du Hezbollah, un parti soutenu par l’Iran, ont été tués.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Etats-Unis : un vote symbolique pour démanteler l'Obamacare